AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Mer 5 Nov - 14:37

    BIP ! BIP ! BIP !

    D'un geste lent et pourtant brusque, la main du jeune homme vint s'abattre sur la machine qu'il détestait plus que tout. Mais qui avait bien pu inventer un engin pareil ?! C'est avec difficulté qu'il ouvrit les yeux, avant de se redresser lentement, les cheveux en bataille, de nombreuses mèches lui chatouillant le visage. Il préférait se réveiller tout seul plutôt que de voir l'infirmière débarquer dans sa chambre en ouvrant grands les rideaux.
    Genesis bailla de façon peu charmante sans prendre la peine de couvrir sa bouche de sa main. Après tout, il était dans l'obscurité et puis personne ne le verrait faire. Il souffla sur les mèches de cheveux qui lui bloquait la vue, bien que celle ci ne lui soit plus d'une grande utilité, et tapa plusieurs fois sur le matelas en soupirant pour traduire son mécontentement. Le matin, il ne fallait pas attendre grand chose du brun. Lui qui, en général était enjoué, au réveil, on ne pouvait pas lui arracher un mot, à part quelques insultes.
    C'est avec hésitation qu'il quitta la chaleur de ses couvertures avant de poser la pointe de ses pieds sur le parquet froid, beaucoup trop froid pour lui.
    Il réprima un frisson et se leva entièrement dans un élan de folie.

    Sa chambre n'était pas très bien rangée. Genesis était un garçon plutôt bordélique et assez maladroit. Il savait qu'il allait trébucher en se levant, et pourtant, il ne rangeait rien. Il faisait le minimum pour que l'endroit reste propre puisque cette chambre n'était pas vraiment la sienne. Elle appartenait à l'hôpital.
    Comme prévu, il se prit les pieds dans quelque chose qui semblait être un gilet. Il lâcha un 'merde', pestant contre lui même, en essayant de ne pas trop faire de bruit. Le plus discrètement possible Genesis se glissa dans la salle de bain avant de faire couler l'eau de la douche. En deux temps trois mouvements il se doucha, utilisant tous ses produits. La dessus, il était pire que les jeunes filles du lycée. Un arôme fruité envahit la salle de bain et il se parfuma légèrement d'un parfum féminin à l'odeur sucrée et de vanille. Il profitait du fait qu'il pouvait encore voir pour se préparer de cette façon.
    Serviette autour de la taille et sur les cheveux, il gambada dans la chambre en fouillant un peu partout afin de dénicher quelques vêtements. Il ne supportait pas le petite robe que l'hôpital fournissait.

    Il enfila rapidement, sous vêtements, jean, et pull avant d'aller se coiffer rapidement et de se maquiller, un simple trait de crayon noir afin de faire ressortir ses yeux. Pas besoin de voir pour ça, c'était un geste tellement habituel.
    Genesis avait l'habitude de se préparer dans le noir, trop flemmard pour appuyer sur l'interrupteur et il voulait imaginer ce que serait sa vie une fois qu'il aurait complètement perdu la vue/.
    Il sauta dans ses chaussures avant de sortir de la chambre en fermant la porte sans bruit.

    La vue brouillée, comme toujours, Genesis se promenait dans les couloirs de l'hôpital sans vraiment savoir où il allait. La veille, l'infirmière lui avait dit d'attendre dans sa chambre le temps que le médecin vienne le voir. Un peu trop aventurier, il avait préféré n'en faire qu'à sa tête et aller faire un tour, histoire de se donner un peu de courage.
    Dans le fond, il n'avait aucune envie d'entendre ce que le docteur avait à lui dire. Il n'était pas idiot et savait très bien que les résultats des analyses n'allaient pas être bon et il ne voulait pas encore y faire face. Il voulait profiter du fait qu'il pouvait encore voir,plutôt que de rester enfermé dans sa chambre à se lamenter sur son propre sort.
    Dans cet hôpital il ne connaissait personne, a part les enfants. Sa tante toujours dans le coma, Genesis devait avouer qu'il se sentait seul, raison pour laquelle il essayait de faire quelques rencontres, mais ce n'était pas très simple.
    Son sens de l'orientation était très défaillant puisqu'il ne savait même plus où il était. Se disant que ce n'était pas la meilleure chose que de poser un lapin à son médecin, il prit la décision de retourner dans sa chambre.
    Il poussa la porte et entra puis la referma doucement, ne sachant pas qu'il était entré dans la chambre d'une autre personne. Les lettres sur le panneau étaient floues et il n'avait pas réussit à lire le nom qui y était inscrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Mer 5 Nov - 15:48

Dani était allongé dans son lit, obstinément, regardant le plafond et attendant simplement que l'infirmière vienne pour le réveiller. Il détestait le bruit des réveils matin ça lui donnait une migraine atroce. Il préférait attendre. De toute façon il ne dormait que trop peu. Anti-douleur ou pas, il ne voyait pas la différence. Parfois, il occupait son temps à lire les lettres qu'il recevait mais depuis deux jours ça l'ennuyait vraiment alors le petit tas se faisait de plus en plus impressionnant sur la commode au fond de sa chambre. Quant à sa basse, elle était cachée au milieu des cadeaux. Et lui il était là, allongé. Il se levait pour prendre sa douche, se préparer, se rallonger. Se lever, prendre sa douche, se mettre en pyjama et se recoucher. De toute façon, quoi faire d'autre? Sa chambre restait le plus souvent dans l'obscurité, parfois osait-il allumer une lumière plutôt tamisée mais bien souvent, il l'éteignait, se félicitant d'avoir l'habitude des concerts pour ne pas avoir besoin de voir ses cordes et jouer. Le bassiste se tourna sur le côté en soupirant et ferma les yeux, une journée de plus. Encore. Et bien mon petit Dani, serais-tu en train de déprimer?
Quelque part, on pouvait bien le comprendre, il n'était pas ce genre de ras de laboratoire qu'on enfermait comme ça. Il ne le supportait pas et de temps en temps il avait ses petites crises de déprimes. Il avait pourtant le droit de se promener le plus librement du monde, après tout il risquait peut de se faire harceler par des fans au sein de cet établissement. Mais non, monsieur boudait.

La faible lumière fut alors allumé, faisant sursauter le bassiste qui n'avait pas entendu l'infirmier qui venait d'entrer. Se redressant curieux, il observa le nouveau visage et finalement, se rallongea en se couvrant un peu mieux dans sa couverture. Le jeune homme sembla rester perplexe face à la réaction du patient et tenta de faire la conversation. Comme toujours, les réponses de Dani furent assez... lointaine... « moui »...  « je ne sais pas... ». Parfois, même des réponses claires comme « non » ou « oui » semblaient incertaine. Abandonnant alors, le jeune infirmier annonça que le médecin allait venir en fin d'après midi et que les membres de son groupes avaient annoncés qu'ils passeraient un peu avant la fin de l'heure des visite pour prendre de ses nouvelles. Dani haussa les épaules et attendit d'être à nouveau sol pour sortir sa tête des draps et se lever. Il ne pouvait se laver que le soir pour éviter la lumière dans les couloirs, alors il partit chercher de quoi s'habiller. Il ne s'habillait plus que pour lui mais ça ne l'empêchait pas de prendre grand soin de sa tenue. Pantalon noir à sangle et chemise blanche entrouverte sur son torse, il se maquilla, et refit son lit pour s'asseoir dessus. Là, il attrapa simplement un cahier de sudoku et les fit sans trop d'intérêt, pourtant c'était quelque chose qu'il aimait faire.

La porte s'ouvrit quelques temps plus tard, et il s'attendit à voir la personne chargée de lui emmener son courrier journalier, seulement quand sa tête se tourna, il vit un jeune homme qui avait l'air de tout sauf d'un médecin entrer. Dani resta assez dubitatif face à cela, semblant se demander s'il devait faire remarquer qu'il était là où non. D'abord, il pensa que non, l'autre devait s'être trompé et il allait le remarquer tout seul. Ou alors c'était un de ces fans malins qui réussissaient quand même à venir le trouver ici, c'était déjà arrivé. Mais finalement, il décida que oui, il allait se signaler. Pourquoi? Parce qu'il avait pensé que non et que parfois, voir très souvent, le bassiste se contredit tout seul.

« Je peux vous aider?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Mer 5 Nov - 17:19

    Sa propre indécision le dépitait complètement. Il se disait courageux, mais fuyait les médecins. Ah oui, vraiment très courageux.
    En général, c'était lui qui mettait le plus de temps à décider ce qu'il allait manger, impossible de faire un choix rapide. Genesis était un garçon bien étrange, apprécié malgré tout des infirmiers et infirmières. Il avait ses petites habitudes ici, depuis le temps qu'il y était. L'accident de voiture avait été plus que violent.
    Bien que rester à l'hôpital lui porte sur es nerfs, il n'avait aucune envie de partir, car en dehors de cet établissement, il n'avait plus aucune famille. Il était hors de question d'aller retrouver sa mère, même si l'amour qui lui porte est infiniment grand. Il ne voulait plus retourner dans cette clinique pour la voir se détruire petit à petit.

    Souvent dans la lune, au lieu d'essayer de se souvenir du chemin qu'il avait prit grâce à ses autres sens, Genesis préférait laisser son esprit vagabonder, voilà pourquoi il se retrouvait dans de nombreuses situations aussi dangereuses, qu'embarassantes.
    Évidemment, il était bien trop fier pour demander son chemin, où qu'on le ramène à sa chambre. Monsieur voulait se débrouiller seul et refusait sans cesse l'aide des autres. Il s'en mordait bien souvent les doigts. Devenir autonome avec son handicap qu'il disait, et bien, il reste encore beaucoup de travail..
    L'adolescent était persuadé d'être dans sa chambre, puisqu'il n'était encore jamais entré dans celle d'un autre patient, toujours arrêté par une infirmière ou un aide soignant. De très mauvaises foi, il refusait d'avoir tort quand on lui disait qu'il se trompait. Un vrai gamin capricieux.
    Il n'avait pas l'air d'un patient, habillé normalement, il donnait plutôt l'impression d'un visiteur, bien que sa façon de se déplacer était plutôt anormal.


    {Dani} Je peux vous aider ?

    {Genesis} O.O WAAAAH !!! Que ... Qu'est ce que ?


    Plus que surprit, il n'avait pas pu retenir son cri de sa voix légèrement cassée. Il tourna la tête afin d'essayer d'apercevoir la personne qui était là. Ce n'était pas son médecin, il ne connaissait pas cette voix. La seule chose qu'il pouvait distinguer était une vague silhouette, faire de tels efforts pour essayer de voir le fatiguaient beaucoup.
    Genesis reprit doucement sa respiration, sa main posé sur son coeur. Il avait frôlé la crise cardiaque, heureusement qu'il était dans un hôpital. Après avoir bégayé pendant quelques secondes, il reprit à peu près ses esprits.


    {Genesis} Qu'est ce que vous faite dans ma chambre ? C'est privé ! Et puis vous êtes qui ?

    L'idée qu'il aurait pu se méprendre ne lui était même pas venu à l'esprit. Toujours la faute des autres ! C'était bien plus simple.
    Le petit brun essayait de le pointer du doigt mais il doutait que la direction dans laquelle son bras était tendu soit la bonne. Ce n'était pas simple de perdre la vue petit à petit. Genesis était toujours un peu déstabilisé dans ce genre de situation. Il y avait de quoi ! Un inconnu dans sa chambre ! Il irait se plaindre auprès des infirmières pour la peine. Une vraie tête de mûle.
    Il restait sur place, sans trop oser bouger. Quand il avait encore la faculté de voir correctement, il avait regardé un bon nombre de films d'horreur. Son esprit devait beaucoup le travailler, surtout qu'il n'avait aucun moyen de se défendre. On lui avait toujours dit de ne pas regarder ce genre de films mais il n'en faisait qu'à sa tête. Après tout ... Il n'était encore qu'un enfant. Et a dix sept ans, on a bien le droit d'avoir peur de certaines choses fictives ... N'est ce pas ? ... N'est pas hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Mer 5 Nov - 19:52

Le bassiste semblait assez perplexe. Il n'avait pas l'air d'un patient ce garçon. Quoi que, il allait très vite en avoir l'air apparemment, en effet une fois qu'il prit la décision (non combien difficile, vraiment il avait hésité) de montrer qu'il était là (il se demandait ce qu'il se serait passé s'il ne l'avait pas fait.) La décision, donc, de faire savoir à l'inconnu qu'il était dans le coin, l'inconnu en question poussa un cri assez effrayant. Le problème du cris, c'est que ça fait sacrément mal à la tête d'ailleurs il porta automatiquement ses mains à ses oreilles en fermant les yeux. Ah non mais ça va pas d'hurler comme ça. Déjà il entrait dans SA chambre sans raison, et si c'était pour lui faire une peur pareil, ce n'était vraiment pas la peine. Le bassiste retira ses mains en voyant qu'appartement machin je cris pour rien avait arrêté de faire du bruit. Il l'observa encore, et finalement décida que c'était un patient. Sans aucun doute sinon il n'aurait pas eut une telle réaction. Mais quand même. Un patient qui c'était enfuit du rayon asile? Pourquoi pas mais, cet hôpital devrait vraiment faire plus attention à la manière dont il est surveillé, il ne souhaitait pas être victime d'un manque d'attention. Il allait d'ailleurs se faire un plaisir de se plaindre, juste pour embêter son monde. On s'occupe comme on peut et là il déprimait alors autant le faire savoir au monde. Bon, revenons en à cet imprévu qui semblait pas avoir finit de le déranger.

Pour ne rien améliorer, en fait, l'autre retrouva l'usage de la parole et par automatisme Dani se boucha les oreilles à nouveau. Mais il a une voix vraiment stridente ce garçon c'est insupportable, ne peut-il donc pas parler normalement? Notons que malgré les mains sur ses oreilles, il continuait d'avoir l'air plutôt blasé et il attendait que cette chose ai finit. Il le détaillait toujours, un peu curieux. En plus il pointait son bras vers la fenêtre. Déjà c'est mal poli de pointer du doigt alors si en plus on sait pas viser autant s'en abstenir totalement hein, ça fait faire des économies d'énergie et ça empêche d'avoir l'air vachement ridicule. Les paroles mon gars, t'aident pas plus que ça. Tu me fatigues pour ça... Si tu n'étais pas mignon, je crois que j'aurai déjà appuyé sur ce bouton magique qui emmène les gens en blancs et qui te ramènent dans ta maison... Bref. Dani soupira. Il n'aimait pas être agressé comme ça sans raison c'était trop fatiguant. Loin de perdre patience, il retira simplement ses mains de ses oreilles et se recoiffa tranquillement. Il n'était pas en tort alors z'allaient pas le faire chier hein è_é! Bien, c'est le moment où il était supposé avoir l'air surprit mais vu l'air ahurit qu'il affichait depuis tout à l'heure il n'avait pas trop d'effort à faire.

Soupirant finalement, Dani se leva pour s'approcher du jeune homme et lui baisser le bras, non vraiment ça le gênait pour lui de le voir pointer on sait pas trop quoi comme ça. D'accord il fait sombre ici mais quand même. Oh, peut-être qu'il avait un problème aux yeux. En tout cas la bonne nouvelle c'était qu'il ne s'agissait pas d'un fan imprévue dont il n'avait pas spécialement envie de supporter la présence.

« Tu es dans ma chambre, en fait. »
« T'as du te tromper. »
« Et tu serai gentil de ne pas m'hurler dans les oreilles quand tu parles. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Sam 8 Nov - 16:26

    Impossible de lui faire entrer dans le crâne qu'il n'était pas dans sa chambre. Toujours en train de pointer la fenêtre, Genesis ne pouvait pas se rendre compte à quel point il avait l'air idiot comme ça. Après c'était courant qu'il se retrouve dans ce genre de situation, paraître crétin lui était habituel, il n'y accordait donc que très peu d'importance.
    Le petit brun avait du mal à contrôler ses sentiments et le fait de hurler dans la chambre était tout simplement une réaction normale pour quelqu'un comme lui. Il ne pensait pas non plus avoir parler si fort, et pourtant il allait devenir aveugle, pas sourd.
    Le fait de ne pas pouvoir savoir à quoi ressemblait la personne en face de lui le frustrait vraiment. Il n'avait pas encore développé encore plus ses autres sens pour le moment. Même au toucher, il ne pourrait pas imaginer le visage de ce garçon. A sa voix, il ne pouvait pas non plus trouver son âge. Il lui restait encore beaucoup de travail et il en était conscient, mais il fallait savoir que Genesis n'aimait pas travailler et que flâner à droite, à gauche était bien plus drôle pour un garçon de dix sept ans.

    Genesis sursauta en sentant la main du jeune homme sur son bras, il n'avait pas eu le temps de l'entendre approcher. Il releva instinctivement la tête. Du haut de son mètre soixante quatre, les autres étaient en général plus grand que lui et même s'il ne voyait plus grand chose, il savait que cette personne le dépassait et qu'il avait de la force. En même temps, l'adolescent était une vraie brindille. Pas anorexique mais presque, c'était beaucoup plus simple pour lui de courir vite plutôt que de faire face aux problèmes.
    Genesis fit un pas en arrière, par réflexe, comme pour se protéger. Souvent prit comme cible par ses camarades lors de son enfance, il était resté tout de même très craintif face à des inconnus, dont il ne pouvait même pas voir si leur têtes étaient suspectes. Il fallait faire confiance à son instinct, sauf que pour lui, c'était la pire des solutions, car son instinct l'avait toujours mener à de mauvaises situations.


    {Dani} Tu es dans ma chambre, en fait. T'as du te tromper. Et tu serai gentil de ne pas m'hurler dans les oreilles quand tu parles.

    Cette voix était à la fois ferme, autoritaire et pourtant rassurante. L'adolescent s'était plus focaliser sur le son de la voix que sur les paroles elles mêmes. Il lui fallu donc quelques longues secondes avant que tout n'atteigne son cerveau. Et oui, il était assez lent, mais on ne pouvait pas lui en vouloir.
    Pas sa chambre ? Comment aurait-il pu se tromper. D'un seul coup, Genesis baissa la tête en soupirant. Il y avait tellement de réponses à cette questions que c'en était désespérant.


    {Genesis} Pardon ... murmura-t-il.

    Il releva doucement la tête et la pencha légèrement sur le côté. Il n'avait pas besoin qu'il ne voyait plus grand chose pour expliquer le pourquoi du comment, cette information ne regardait que lui.

    {Genesis} On est où la alors ? O.O

    Pour être sûr que la personne ne s'était pas éloigné, il tendit le bras, s'accrochant doucement à la chemise pour ne pas la froisser. Pour une fois, il avait vu juste et avait attrapé ce qu'il voulait, c'était une chose rare et il allait falloir faire une petite croix sur le calendrier. Même s'il ne voulait pas qu'on l'aide, cette fois il était vraiment dans le pétrin et il ne voulait pas que le seul à pouvoir l'aider s'enfuit et le laisse en plan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Mar 11 Nov - 23:25

Dani se demandait pourquoi ce genre de choses lui tombaient dessus sans arrêt. Il pouvait demander tout le calme qu'il voulait il y avait toujours quelque chose pour l'y arracher. Oh mon petit silence qu'est ce que tu me manques! Reviens! C'est depuis que je suis dans cet hôpital tout ça. Vraiment, cette maladie ne lui apportait rien du tout. Et il allait la garder longtemps? Sans doute même qu'elle allait le tuer, comme Lui, était mort. Il ne voulait pas mourir, pas tout de suite. Il avait encore du temps pour cela. Il était jeune. Ca aussi il ne l'avait pas voulut, qu'on lui retire un peu du temps qu'il voulait utiliser. Oh les philosophes pouvaient dire ce qu'ils voulaient, qu'on ne peut pas voler le temps, que personne ne le contrôle, ils se trompaient. On lui volait son temps, on lui volait sa vie. Sa nouvelle vie qu'il se construisait tout seul, avec le vague espoir d'effacer l'ancienne. Alors qu'on ne vienne pas lui dire qu'on ne vole pas de temps. On lui vole tout. Et il ne souhaitait pas mourir ainsi alors que maintenant, tout allait mieux.
Pourtant on lui répétait souvent que tout n'allait pas mieux, et que c'était évident. Mais qu'est ce qui évident quand on ne sait pas de quoi on parle? Il ne voulait pas de cette maladie. Il ne voulait pas être ici. Et le moindre petit défaut, ou détail allant mal au sein de ces murs qu'il détestait tant, devenaient un enfer dont Dani n'hésitait pas à peindre les traits. La nourriture, le bruit, les vêtements, les gens, les voix, tout et n'importe quoi. C'était juste un très bon prétexte pour devenir insupportable. Et même ce qui lui plaisait, il parvenait à le rendre mauvais. Dani était sans doute le genre de personne qu'on a pas envie de rencontrer.

Bien sur, allez dire cela à une de ses fans et elle en serait outrée, il doit être parfait. Mais non. Les poisons dans le genre de Dani Toyota attire pour mieux tuer.
En tout cas, pour en revenir à ce jeune inconnu qui serait la cause de ses prochaines plaintes comme quoi c'est vraiment n'importe quoi n'importe qui pouvait entré ici et il était pas d'accord et de toute façon il allait faire savoir ça au directeur et je ne sais pas encore quoi pour effrayer sa pauvre infirmière... Soit, pour en revenir à Génésis, ce dernier fit un pas en arrière apparemment effrayé. Oh ça va hein, je vais pas te bouffer. Le moindre geste trop brusque et je suis bon pour un mal de crâne affreux alors crois moi j'irai pas me mettre dans cet état pour toi. Oulah Dani tu es de mauvaise humeur tu ferais bien de dormir un peu plus t'as les nerfs à vifs c'est pas agréable saches le! On est pas obligé de te supporter hein. Si t'es pas content t'as cas arrêter de prendre des médicaments et mourir tout de suite.
Ouch,Autatrice, là t'es pas chouette avec moi u_u'.

Bon, il lui annonça donc la grande nouvelle, t'es chez moi. Maison appartenir à moi. Enfin, maison... oui, vu le temps qu'il allait y passer... rendez moi ma jeunesse °_°... Abrutit t'es encore jeune. Non je veux retourner en concert et en interview je re-veux tout ça! BREF, père Dani venait de s'annoncer comme l'heureux propriétaire de ces quatre murs formant un ensemble assez impersonnel. Une chambre d'hôpital quoi, et lui il se voyait déjà comme voué à mourir. Avec la chance qu'il avait, de toute façon, ça n'allait pas tarder.
Ce que j'aime bien avec toi mon petit idiot de bassiste, c'est que tu penses beaucoup mais quand il s'agit de parler et d'agir il faut s'accrocher hein! Oui non parce qu'il restait implacable, le visage sans expression et même si le jeune homme en face ne pouvait pas le voir, Dani avait surtout l'air d'en avoir rien à secouer les mèches de cheveux 8D. Bon, au moins l'autre en face de lui venait de s'excuser alors il lui pardonnait, à moitié bien sur. Pas rancunier le petit, surtout que ce pauvre Genesis il a rien fait j'te signal il y peut rien si il s'est trompé, soit un peu compatissant!
Ouais ouais, je compatis là tu vois pas?
Connard <.<
Dani observa la main qui venait d'agripper sa pauvre petite chemise, demandant où on était maintenant. Mais... je viens de lui dire, il a aussi la maladie de la mémoire au nom compliqué et fatiguant? Dani regarde il est tout mignon ce petit être soit gentil. Gentil. Tu es quelqu'un de gentil et tu le sais au fond de toi que tu es attendrit. Tout au fond de toi... allleeeez...

« On est dans ma chambre. C'est quoi ton nom? »

Ouaiis pour le donner aux infirmiers et qu'ils te mènent loin de moi!
Je t'interdis de faire ça, connaître quelqu'un ici ça te ferai pas de mal oh!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   Dim 16 Nov - 15:39

    Toujours aussi naïf, Genesis espérait que son vis à vis ne soit pas un de ces malades égoïste, imbus de leur personne et capricieux. C'était tellement moins déprimant d'imaginer qu'il n'y avait pas que des connards dans son monde, mais des gens pour aider sans rien demander en retour. C'était si rare de nos jours. Mais il ne fallait pas perdre espoir ... N'est ce pas ? D'accord le père Noël n'existait pas mais quand même !
    Le petit brun pouvait comprendre que certains patients soient sur les nerfs. Il lui arrivait aussi de ne plus supporter d'être ici, alors qu'il pourrait être ailleurs, faire tellement de choses. Maintenant, il allait devoir passer encore plus de temps ici, tout réapprendre et c'était loin d'être un plaisir. Sa tante ne s'étant toujours pas réveillé, il était seul. Plus de famille capable de le prendre en charge. C'était vraiment déprimant, mais Genesis ne se laissait pas abattre, ou en tout cas, il ne le montrait pas. Il ne voulait pas s'apitoyer sur son sort, il ne voulait surtout pas attitrer la pitié des autres ou il leur jetterai cette pitié en pleine figure. Naméoh !

    Bon, le fait de s'être perdu était plus que désespérant, mais il fallait bien que ça arrive. Il avait eu de la chance de toujours retrouver son chemin avant. Les infirmières devaient sûrement y être pour quelque chose.
    C'était pas gagné. Ne pas voir l'expression du garçon le stressait légèrement. Que pouvait-il bien penser ? Sûrement qu'un emmerdeur était venu le déranger dans sa chambre pendant qu'il faisait ... rien. Il devait rien faire, après tout, dans cet hôpital les activités étaient plutôt restreinte, voire inexistantes. Même si Genesis allait souvent tenir compagnie aux enfants, il ne pouvait pas y aller tous les jours. Ils avaient besoin de repos, tout comme lui en avait besoin. Mais Monsieur était tellement têtu qu'il faisait tout pour quitter sa chambre le plus souvent possible. Inquiétant parfois les infirmières. C'est qu'il faudrai l'enfermer le petit Oo'


    {Dani} On est dans ma chambre. C'est quoi ton nom ?

    L'adolescent resta figé. Devait-il donner son nom. Bien évidemment, sinon on ne pourrait pas lui indiquer le chemin.
    La chemise toujours dans sa main, il n'avait aucune envie de la lâcher, il n'avait pas envie de s'en aller, mais il ne pouvait pas le déranger plus longtemps. Il releva la tête comme pour tenter de le regarder, mais ce n'était pas simple.
    Il hésita quelques secondes avant de se présenter.


    {Genesis} Je ... Je m'appelle Genesis ... et t... et vous ?

    Il ne donnait jamais son nom de famille. Plutôt étrange comme garçon. Et puis ce problème de vouvoiement. Il ne savait jamais quand il se devait de vouvoyer les autres. C'était plus polie, certes, mais beaucoup plus formel.
    Comme il n'arrivait pas tout à fait à deviner l'âge du garçon, il avait préféré prendre ses précautions, afin de ne pas paraître trop impolie. Au son de sa voix, il ne devait pas être très vieux, mais sûrement pas plus jeune que lui.
    Genesis triturant la chemise comme si c'était la sienne ne savait pas trop comment réagir. Que dire ? Que faire ?
    Partir ? Non pas tout de suite ... pas encore ... Pour une fois qu'il rencontrait quelqu'un de plus vieux. Même s'ils ne devenaient pas amis, il pourrait au moins le voir comme une connaissance ...
    Qu'il est mignon ce petit !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Qu'est ce que tu fais dans ma chambre ? Ah bon, c'est la tienne ? "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» {FLASHBACK}Methi'&Dani ❧ "Tu sais quoi, t'a fais comme dans l'histoire. Peter Pan a voulu rester un enfant et il s'est barré. Ben toi aussi."
» Faith ✝ "Si j’avais un pistolet et deux balles dedans, avec toi, Hitler et Ben Laden dans une pièce, je te tirerais deux fois dessus."
» "Le sourire est le même dans toutes les langues." [Mexique]
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [H]ôpital [C]ivil :: Département Neurologie :: Chambre 082 à 132 :: 098 Dani TOYOTA-
Sauter vers: